Voyage

La Corse

Bonjour, bonjour mes graines de voyage, d’excursion ou de tourisme !

Mise à part les plages qui défilent à chaque coin de mer, qui s’étendent à perte de vue… Pourtant très belles, mais horriblement surcotées. L’eau est claire, quoi que ça dépend, sable blanc, et du monde à profusion. Enfin ! On n’appelle pas la Corse, « l’île de beauté » pour rien ! Et cela, je vais vous le démontrer dans cet article. Je me suis replongée dans ce voyage que j’avais fait il y a deux ans, pour vous dénicher mes bonnes adresses, mes lieux à découvrir… Je n’ai bien sûr pas pu tout vous résumer, cependant, je me suis retournée dans cette aventure, à la recherche des bons restaurants, des hôtels, résidence ou chambre d’hôte, et des lieux à ne pas manquer que j’ai visité. Mon article est construit autour de trois lieux, également partagés en trois thématiques, et ne sera donc guère semblable à un récit que l’on pourrait trouver dans un journal de voyage ou autre. C’est plutôt le carnet d’adresse de Corse, commenté et présenté par Zoé alias Titanya ! 😉

Je vous situe un peu le contexte : J’ai pris le ferry jusqu’à Bastia, puis rejoint Porto Vecchio en voiture. Depuis là un magnifique trip s’est dévoilé…

Mes bonnes adresses :

Porto Vecchio

Plaisirs gourmands (restaurant) :

 

  • Furana

C’est un Gault&Millau, situé dans les remparts, nous offre une vue sur le port et la mer.

  • A Pergola

C’est le premier restaurant dans lequel je suis allée en arrivant en Corse. Et j’y suis d’ailleurs retournée. Ils servent de superbes paellas.

  • U Caseddu

Une pizzeria peut-être peu envoutante au premier abord, bien qu’elle possède une grande terrasse. Ce qui fut une belle surprise, ce sont les employés très conviviaux, (ou du moins quand j’y étais), et la tarte au citron meringuée servie en dessert m’a séduite ! Vous le verrez plus tard, mais j’ai eu l’adresse de la pâtisserie… et je peux vous affirmer que c’était non seulement un régal pour les yeux, mais le gout était à tomber par terre !

  • Chez Laurent

Spécialisé dans les pâtes fraîches, ce restaurant possède une très belle terrasse. Disposé à côté de la pizzeria énoncée ci-dessus. Je n’ai rien à vous dire de particulier, si ce n’est que j’ai bien manger. C’est d’ailleurs pour cela que je vous présente des lieux précis, mais que je ne vous raconte pas une histoire de 50 pages dessus. Car ce n’est pas le but 😉.

  • Le Lodge

J’ai un très bon souvenir de ce repas… mmmh ! Pourquoi ? parce que, en tant que fidèle de la cuisine thaïe, je ne passe pas à côté d’un délicieux Wok. Du poulet, des pâtes chinoise une bonne sauce et des légumes : le paradis ! Placé sur le port, on ne peut qu’admirer la mer tout en dégustant un plat d’ailleurs…

Ensuite, je n’ai rien à ajouter si ce n’est que le centre-ville avait été refait quand j’y suis allée. Je n’oublierais quand même pas la promesse que je vous ai fait plus haut en vous parlant de ce fantastique tarte au citron meringuée ! Une vraie perle ! Un plaisir de vacance qui ne s’oublie pas. Avec un peu de persévérance et une bonne mémoire visuelle, j’ai retrouvé l’adresse.

C’est une pâtisserie, très agréable, autant au niveau architecture d’intérieur, que dans leurs créations ! Tout ça pour dire, que malgré qu’elle soit à côté d’un Super U et sur une route principale, elle n’a rien d’une entreprise bas de gamme !

C’est tout pour Porto Vecchio. Je vais tout de même vous parler de différent endroit dans lesquels je suis allée, aux alentours, ou non… Il y a, à l’évidence : Bonifacio. L’incontournable ! Lieu terriblement touristique mais si beau. Il faut y faire un tour, afin de profiter de la vue et de cette ville « suspendue », je vous laisse comprendre avec la photo 😉 !

Les aiguilles de Bavella ont-elles aussi, donnée leur petits effets… En revanche, il ne faut pas être fragile en voiture, car les routes dans les terres sont on ne peut plus sinueuses ! Splendide domaine au cœur des montagnes, entouré de ces pointes si spéciales.

De petits villages tels que Figari ou Sartène ont gardé leur charme et reste de joli lieu dans lesquels passer lors d’un « changement de localité », autrement dit : une escale.

Il me semble avoir tout formuler. J’espère que vous pouvez prendre note de toute ces adresses pour un éventuel voyage sur l’île de beauté.

Ajaccio 

Repos du guerrier :

J’ai ici une superbe résidence/hôtel… Je vous avoue qu’elle se situe un peu loin de la ville, mais il existe heureusement des bus qui font la navette sur cette route qui longe la cote.

Un hôtel avec piscine et restaurant, géré depuis trois générations au bord de la mer. Une entreprise familiale qui chérie leurs clients, en leur présentant leurs plus beaux services. Tel qu’un déjeuner de roi, une petite plage privée (endommagée à cause de l’hiver et des tempêtes quand j’y étais, mais bien là) et un centre de plongée ! J’y ai d’ailleurs fais mon baptême, ce qui m’a donné pour seule envie de passer mon Padi. 60 chambres, séparées dans de petite maisonnette qui attendent d’être comblé par vos soins ! 😊

Les plaisirs de vacances :

Je n’ai pas visité seulement l’hôtel, mais également la Tour génoise de la Parata : domaine protégé, aussi appelé « l’île aux oiseaux ». C’est un tour en bateau accessible agréable, avec de beaux paysages, mais je pense qu’en Corse, on ne risque pas d’être déçu au suivant ce dernier point.

Comme j’y étais autour de fin juin- début juillet, le carnaval était de la partie. Sans s’attendre à cette éventualité, j’ai passé une soirée sous les flambeaux des chars, les paillettes et les plumes des costumes !

Belgodère

Je termine sur la note chaleureuse avec une maison d’hôte aussi somptueuse que l’hôte elle-même. Pour la petite anecdote, je tiens à ajouter que la montagne peut offrir de véritables surprises ! Je suis pourtant bien placé pour le savoir. Je me souviens avoir été accueillie par un brouillard épais qui nous condamnait la vue, si je puis dire ! C’était presque magique, puis une fois arrivé à destination, cela s’est dégagé… Je vous invite dès à présent à vivre un excellent séjour dans cette gigantesque bâtisse, tenu par les soins d’Antonia (le lien Airbnb). C’est un lieu enchanteur où le temps s’arrête jusqu’au moment de vous rattraper pour vous dire de partir… 😊 je vous souhaite d’y loger quelques jours et de profiter de calme qu’inspire la véritable Corse ! Loin de ses villes touristiques, auprès des gens qui auront des choses à vous apporter ! A seulement dix minutes de L’île Rousse, cité également à visiter.

Plaisir gourmand :

 

  • Le Niobel

C’est un restaurant au cœur du village, qui fait aussi office d’hôtel. C’est une cuisine raffinée, présentant des plats à base de produits régionaux. J’y ai dégusté pour la première fois du veau de lait fermier bio. Les responsables très attachés à leur culture et au bien d’être des clients.

La route des Artisans

C’est une route sinueuse, n’oublions pas les bonnes habitudes ! Qui traverse les villages de Balagne et offre des panoramas idylliques et l’essence même d’une vie passée qui se raccroche toujours au présent, au travers de l’architecture, et je ne le dirais jamais suffisamment, des êtres qui peuplent ses hameaux. Profiter de faire quelques kilomètres et d’inspirer l’air qui règne dans ces montagnes.

Helichrysum italicum

Avant de vous laisser avec une incroyable envie de Corse 😉, je voulais écrire quelques mots sur une plante unique qui ne vit que sur cette île magnifique (enfin, disons plutôt que cette sorte parmi d’autres autour du bassin méditerranéen). Possédant de multiples propriétés thérapeutiques, ses fleurs, d’un jaune éclatant, font penser à un véritable soleil d’été, ne se fanent jamais.

La fleur d’immortelle s’offre une résistance aux temps et agressions extérieures. Elle contient également une forte concentration en Acétate de néryl, une molécule reconnue pour son activité anti-âge. Je ne vous ferais pas de grandes descriptions botaniques ni scientifique, car je ne suis pas qualifiée, et pour être franche… c’est du chinois, qui ne m’emballe pas vraiment ! Cette plante rare bénéficie de vertus telles que : anti-hématome (traumatisme physiques, entorses, varices, jambes lourdes, …) stimulant biliaire, antis-spasmodique (contre les troubles digestifs, stress, angoisses, …), cicatrisant ainsi que contre les troubles métaboliques.

On peut la trouver sous forme de fleur (logique, enfin bref), infusion, huile essentielle (ce que je dispose, je l’utilise donc pour les massages, afin de détendre les muscles, …), et d’hydrolat. Il existe diverses remèdes maisons à base d’immortelle, je vous conseille tout de même de bien vous renseigner sur comment l’utiliser, parce que comme toute chose, cela peut avoir un effet néfaste sur la santé.

Je crois avoir tout dit ! Je souhaite que cet article vous ait plu, et qu’il vous a aidé à préparer un prochain voyage ! C’était une très belle expérience de redécouvrir la Corse en recherchant toutes ces adresses présentées ci-dessus par le biais de Google map et d’autres. Je voulais être aussi complète que possible, sans devenir un journal de bord et je pense avoir relevé le défi ! 😉 Merci beaucoup d’avoir partagé ce moment avec mes mots enchevêtrer autour de cette île qu’il ne faut pas manquer de visiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *