Hors-séries

L’hypersensibilité – la quête des réponses

Bonsoir graines de vie !

Après avoir sué à la tâche et screener jusqu’à plus soif (on retiendra l’expression). Petit article bien-être pour mieux comprendre cette intéressante notion d’hypersensibilité. Je vous en parle car j’ai vécu sans vraiment mettre de nom sur ce que je ressentais et pourquoi c’était ainsi. Je vous en parle aussi car ça me tient à cœur de découvrir plus amplement ce que l’on considère à travers ce mot et surtout pour vous dire que c’est très, très loin d’être une maladie.

J’ai décidé de faire cet article de façon plus attractive car ce n’est pas moi qui vais vous présenter cela comme une bonne professeure en psychologie, ce que je ne suis clairement pas. Mais ce sont les différentes sources que j’ai pu dénicher par-ci, par là qui vont nous éclairer. Je vais un peu tout rapatrier et je vous laisserai piocher dans ce qui vous convient. 😊

Cependant avant de vous lancer tout ce beau monde, je vais vous donner ma version simple et concise des faits. L’hypersensibilité c’est : pleurer de joie, de peur, de colère, de tristesse, de tout ce qui nous entoure, d’un film, d’un paysage, d’un plat… De vivre tout puissance infinie et de croquer la vie telle quelle est. Cela ne doit pas empêcher les gens de vivre car ils seront jugés extrêmes ou je ne sais quoi encore… Pour moi, cela permet juste de s’en prendre plein la vue et de dévorer tous les évènements de la vie. Il ne faut pas s’enfermer en se disant que cet ainsi et que nous n’y pouvons rien, mais plutôt penser que ça se contrôle. Imaginer cela comme un robinet que peut se fermer un peu plus que d’habitude pour certaines occasions, mais souvenez-vous bien que ce n’est aucunement une pathologie et ça donne l’opportunité de vivre les choses au maximum, alors profitons de déplacer des montagnes dans les domaines qui nous passionne. 😊

J’étais en train de me demander si je devais écrire sur les différentes caractéristiques ou comment détecter, mais j’ai décidé de vous en faire un prochain article. Et je rajouterai aussi un prochain, prochain sur des « tips » (réellement, je pense que tout le monde a les clés pour réussir, il suffit juste de les dévoiler 😉) pour accepter la personne incroyable et surprenante que tu es !

En recherchant des informations sur la toile, je suis tombé sur des recherches associées affichées en tête de liste qui m’ont… comment dire… plutôt irritée

Je ne serais pas impolie ici, je resterais zen et posée pour vous dire simplement : L’HYPERSENSIBILITE TELLE QU’ELLE SOIT N’EST EN AUCUN CAS UNE MALADIE, ELLE N’A DONC PAS BESOIN D’ETRE SOIGNEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bref, je suis certaine de ne pas être au bout de mes surprises en me lançant dans cette quête d’informations, certes…

Bizz mes abeilles !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *