Conseils,  Ecriture

Chapitre 4 – Apprendre et connaître

Bonjour graines de livre,

C’est avec joie que je me pose avec mon carnet pour le dernier chapitre des conseils d’écriture selon le schéma ici présent. Quatre articles pour définir les véritables motivations qui poussent à se mettre devant un calepin ou clavier.

Hé oui ! Bientôt un 1 an pour le blog (et j’avoue être dans une phase difficile avec un besoin de renouveau, en sachant que je commence seulement à réellement utiliser Instagram avec le blog, en postant régulièrement, d’où ces petits projets ici et là 😊), et j’ai l’impression de ne pas avoir avancée. Mais j’ai désormais pris une nouvelle drogue : l’ambition. J’en parlerais certainement dans un article bientôt. On s’écarte de sujet mes agneaux alors revenons-y.

J’annonce : l’écriture comme moyen d’apprendre et de connaître ! Les deux vont de pair, puisque quand tu apprends, tu connais ensuite… Vous connaissez la chanson. Vous allez vous dire que c’est généralement l’auteur qui instruit son lecteur, loin de là, enfin si, cependant l’auteur en apprend tout autant. Sur lui, sur sa manière de penser, d’écrire, qui diffère sûrement avec son oral, d’arranger ses idées, son style d’écriture (aucun rapport avec la calligraphie, je précise), et les mots. Pourquoi ces derniers, ces formes composées de lettres qu’on nomme mots ? Eh bien, moi par exemple, j’ai toujours ma page de recherche de synonymes ouverte en parallèle quand j’écris et ça m’arrive régulièrement de me servir du Larousse pour finalement connaître un nouveau terme que je pourrais placer ultérieurement.

Autre exemple : si on rédige de la science-fiction, il faut connaître un minimum de chose technique sur l’espace, la chimie, les diverses théories, ou la technologie, etc… Et même si en connaissez déjà un rayon, rien ne vaut les quelques connaissances supplémentaires. Ça fait beaucoup de mots avec du connai…

J’ai pensé que c’était suffisamment clair, je ne vais donc pas m’éterniser là-dessus. Comme c’est la fin de cette série « Pourquoi écrire ? », j’ai décidé d’aller dénicher quelques belles citations, qui, je trouve, sont inspirantes, également dans le quotidien. Pas besoin d’être dans un mood extra-productif en rédigeant une page A4 en 10 minutes (en fait je ne me rends pas compte du temps… Est-ce rapide ?). Assez blablaté et en avant toute !

On peut définir la Science-Fiction comme la branche de la littérature qui se soucie des réponses de l’être humain aux progrès de la science et de la technologie.

Isaac Asimov

Le monde peut fort bien se passer de la littérature. Mais il peut se passer de l’homme encore mieux.

Jean-Paul Sartre

Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.

Marguerite Duras

Laisse-moi mon stylo, y’a pas moyen que je m’arrête ; j’ai une envie d’écrire comme t’as une envie de cigarette.

Grand Corps Malade

Mon pauvre oncle disait souvent : « Il faut toujours tourner sa langue sept dois dans sa bouche avant de parler. » Que devrait-on faire avant d’écrire.

Gérard De Nerval

Le théâtre c’est la poésie qui sort du livre pour descendre dans la rue.

Federico Garcia Lorca

Un livre est quelqu’un. Ne vous y fiez pas, Un livre est un engrenage.

Victor Hugo

Le monde est un livre ou chaque pas nous offre un page.

Lamartine

L’auteur doit céder la parole à son œuvre.

Friedrich Nietzche

Il faut que l’auteur ait de l’esprit pour que l’œuvre en ait !

William Shakespeare

Et voili et voilà ! D’ailleurs cette histoire de citations m’a donné une bonne idée… 😉

On se retrouve bientôt mes agneaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *