Chroniques

L’aube sera grandiose – Anne-Laure Bondoux

Le résumé :

Ce soir Nine, pensait aller à la fête de son lycée. Mais ce n’est pas ce qu’a en tête sa chère mère, Titania, qui décide de la kidnapper pour l’emmener loin. Loin de toute civilisation. Loin de ses amis. Et surtout, loin de la fête qu’elle attendait tant. Le trajet insupportable, enduit de larmes et de cris se termine devant une petite cabane, qui surplombe un splendide lac. Des questions se multiplient dans la tête de la jeune fille. Et celles-ci trouveront peut-être leurs réponses à l’aube qui promet d’être grandiose. Titania, qui a menti sur son passé depuis 17 ans, relatera sa vie de petite fille, au côté de sa mère Rose-Aimé et ses frères, jusqu’au temps de sa majorité. Rires, larmes et récits, rythmeront cette nuit forte en émotions. Nine découvrira-t-elle le secret de ses origines ?  

Mon avis :

Un livre rempli de rebondissements, de personnages attachants, un suspens alléchant et une fin surprenante. Une histoire de famille qui ne tarde pas à nous enveloppés de son beau manteau. Coupe de cœur assuré pour moi cette année. Ce bouquin est touchant à souhait et j’ai passé un moment magistral. Je me suis laissé porter par l’histoire sans vraiment savoir ou cela m’emmènerait. Je n’ai vraiment pas été déçue, juste quelques peu surprise… Le roman est si bien pensé et les raccords entre le passé et le présent superbement conçu, que le temps s’arrête pour nous laisser déguster les mots. Jusqu’à ce que les 30 ans nous rattrapent et fasse sens au fur et à mesure de cette nuit, qui n’a rien d’habituel pour Nine. Car Titania à des choses à lui dévoilé, des secrets bien cachés et une vie à lui raconté. La plume est douce et délicate, les paysages enjoliveurs et les personnages flamboyants. La couverture ne laisse pas à désirer, elle n’est tout simplement pas belle. Elle est sublime, et là nous pouvons le dire elle est grandiose ! Une première de couverture pareil et une histoire aussi somptueuse mérite une place digne de ce nom dans les bibliothèques !

Ce livre je ne l’ai pas choisi c’est lui qui l’a fait. Tout commence autour du prix RTS littérature ado. Une sélection de cinq livres issus d’auteurs tous francophones, mais des univers bien différents. Il était là, dans l’attente d’être dévoré. Après un court résumé, je n’ai pas hésité. Ce serait lui, le premier à me conquiert et ce serait lui qui gagnerait le prix. Mes espoirs étaient bien fondés car, ce fut lui le grand joyau de cette année 2019. Ainsi que du prix vendredi et de bien d’autres.

Pour avoir rencontré l’auteure, je sais que cela tient sur son vécu et son histoire familial. Les noms de ses personnages viennent de son enfance, de ses souhaits et du monde que chaque écrivain se crée. Les dessins que vous trouverez à l’intérieur sont de Coline, sa chère fille, qui espère aussi percer dans l’art de la littérature.

Si vous aimez les récits familiaux et le monde incroyable du tragique mais pourtant positif, attrapez-le sans plus tarder !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *