Une histoire de cat

Tout le monde veut devenir un cat… – Lily et O’Malley

Bonjour graines de poils,

J’ai, il n’y a pas longtemps, été frappée par un fait. Je ne vous ai pas encore présenté mes compagnons à poils, des frères et sœurs ! Et quand je parle de pouéls, j’entends fourrure. Cependant, ce jour est révolu ! J’introduis enfin mes cats sur le blog, qui malgré leur esprit très farouche, m’apporte beaucoup d’amour ou plutôt ça m’en procure de leur en donner. Je ne vais pas vous faire le récit de leur vie, quoique passionnante… hum… Nous nous sommes compris n’est-ce pas !? Un chat ça dort, ça mange, ça dort, ça va faire ses besoins, et devinez quoi ? ça dort de nouveau.

Néanmoins, Lily, la femelle, est un chat schizophrène. J’ai annoncé ceci de manière si scientifique ! En réalité c’est moi qui le dis, il n’y a rien de scientifique là-dedans. C’est ainsi que je la prénomme pour la simple raison qu’elle est toujours terrifiée. Et doit se faire des films. Au début je passais de longs moments, accroupie sous la table (ou elle était), à lui parler, la mettre en confiance (car les animaux comprennent) en vain. Avec le temps, ça va de mieux en mieux, mais c’est son caractère, alors il faut faire avec et ‘apprécier comme elle est avec ses instants cocooning et les autres…

Tandis que le baba cool de service, le mâle, O’Malley, un véritable pacha, vivant pour manger vraiment tout le temps, attention grand gourmet, dormir, et venir miauler la nuit devant la porte. A défaut de Lily, celui-là est finalement moins câlin, eh oui ! La vie est étonnante n’est-ce pas ?

Je vous avoue ne pas trop savoir où nous emmène cet article. Le but n’étant pas de vous faire un cours de zoologie. Ni de comment aider un chat à s’adapter bien que je puisse vous donner un ou deux tuyaux. Cependant il est difficile de poser des faits et des idées scientifiques. Déjà que le chat ne s’exprime pas avec des mots, à moins que ce soit les siens… Certes, l’homme fait des études sur tout et rien afin de d’expliquer et de prouver, mais à mon avis, il ne pense pas que des choses doivent rester incertaine et attention ! j’invente un nouveau mot : INSCIENTIFIABLE. Si on sait tout sur tout (ce qui ne sera jamais le cas, même si de mon point de vue rien est impossible), où est le piment de la vie, de la découverte. Mais je me perds là ! Le chat ne parle pas avec une quelconque langue humaine, le cerveau est hyper complexe en général et chaque être vivant est différent.

Le point 1 :

Le premier point que je peux énoncer est la patience. Eh oui ! Avec un animal comme Lily il faut y aller gentil, joli. L’animal en question peut avoir vécu des expériences très difficiles et traumatisantes comme la maltraitance, l’abandon, la faim, etc… 

Le point 2 :

Le second point, heu… est-ce que je dois dire quelque chose de particulier ? Ah oui ! Malgré que les chats aiment les Sardines, la viandes, le beurre, le lait, le yaourt, etc… il ne faut pas céder face à leur beaux yeux ! Il faut être fort et tenir le cap, rester dans le droit chemin ! Sinon, à force de les habituer à un banquet, ils ne voudront plus jamais de croquettes, et je peux vous dire que cuisiner pour un chat, ce n’est pas facile, sachant que je l’ai vécu, nous sommes d’accord que la chatte en question était vieille, alors ça se pardonne. Actuellement, ils ont droit à un peu de gourmandise, les dimanches, quoique qu’ils souvent de la gourmandise il me semble 😊… De véritables Aristochats !

C’est dommage, mais j’ai remarqué que je possédais peu de photos de ces terreurs ensemble. C’est vrai que ce n’est pas l’amour fou, qu’ils ne sont pas comme cul et chemise, mais je devrais faire plus attention et essayer de capturer ces moments familiales.

J’aimerais bien vous faire plus d’articles de ce style. Pour l’instant j’attends le prochain chaton… ça fait déjà un certain temps que j’espère… (il ne faut pas baisser les bras) ! 😊

Oh ! Et j’ai failli oublier, pour les reconnaître, O’Malley à le bout de la queue blanche et le collier est plus large que Lily, qui elle, est plus svelte. C’est d’ailleurs cette star sur la photo de couverture !

Bizz mes chatons !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *