Chroniques,  Romans

Un papillon sous la neige – Daphne Kalotay

Le résumé :

Du Moscou des années 1950 à Boston aujourd’hui, le tumultueux destin de ballerine : passion, secrets et trahisons, une belle saga romanesque qui mêle les émotions et mystère. 

À Boston, Nina, une ancienne étoile du Bolchoï surnommée papillon, mais aux enchères ses précieux bijoux, emportés lors de son exil. C’est alors que Grigori, un homme d’origine russe, la contacte pour lui poser la plus incroyable des questions. Chassé par la danseuse, Grigori, bien décidé à découvrir la vérité, va fouiller dans la vie de Papillon en Russie, un passé fait d’énigmes et de secrets. Pourquoi s’est-elle enfuie de son pays ? Quel est le mystère qui entoure la mort de son mari Viktor ? Ce Viktor qu’elle a chéri et perdu avec le plus grand déchirement. En levant peu à peu le voile sur ce terrible destin, Grigori apprendra que la réalité se cache toujours là où on ne l’attend pas… 

Mon avis :

C’est une fantastique bouffée de légèreté ! Tels les pas de Nina sur le plancher d’une scène. C’est si doux, mais à la fois si rude. La vie est rude, l’URSS bat son plein et Staline ne manque pas à l’appel pour instaurer son pouvoir. Je peux vous affirmer que ce livre n’est pas aussi simplement rentrer dans ma vie et dans mes coups de cœur ! Je l’ai commencé, il y a un certain temps, en restant vague pour ne pas vous effrayer avec mon chiffre (oups !) … Enfin bref, maintenant, je l’ai lu et j’en ai incroyablement bien profité ! Je ne saurais dire avec quel art l’autrice nous a délivré cette histoire partagée entre les flash-back d’une jeunesse mêlant, moments sombres et lumineux d’un Moscou funèbre ou chaque jour est menaçant. Guidée par la fameuse vente de bijoux de la danseuse qui faisait battre les cœurs, ainsi que la quête de Grigori et ses origines. On croirait à quelque chose de doux, mais en réalité, c’est une tout autre aventure qui nous attend, c’est une véritable cavalcade entre sentiments, amitié, danse et amour. On croirait à quelque chose de doux, mais en réalité, c’est une tout autre aventure qui nous attend, c’est une véritable cavalcade entre sentiments, amitié, danse et amour. Entouré de très peu de gens elle vivra son plus beau destin, malgré la peur qui règne sur la capitale… Je n’ai que très peu de chose à dire sur ce livre, car il est si complexe, si subtil qu’il faut le lire pour le comprendre. En réalité, on pourrait croire que, parce qu’il n’est pas assez complet, je suis à court de mots pour le chroniquer, cependant, c’est une toute autre raison qui m’amène à penser que cette fois je ne dois pas laisser ma plume danser sur le papier pour parler de ce livre mais, c’est le livre qui doit parler de lui-même et l’auteure qui doit vous présenter son splendide ballet. Finalement, c’est un beau destin pour cette chronique et un drôle de jeu de mots que de parler de danse en délivrant une si belle métaphore. Je voulais quand même vous partager ma représentation par rapport à : pourquoi le papillon ? Je pense que c’est en rapport avec sa légèreté sur les planches une scène, la danse la porte, lui donne des ailes que réellement elle n’en a pas besoin physiquement tellement elle flotte au-dessus du plancher, au-dessus des gens qui font qu’elle devient symbolique à la danse. Bon… Je vous ai menti, cela m’attristait de vous laisser ainsi. Je ne m’avoue donc pas vaincue, et vous parle plus en détail du moment, dit, « présent » dans l’ouvrage. La vente de la collection bijoux Nina Revskaïa. Où le destin de Drew et du donneur anonyme s’enchevêtreront. Où on croisera une Nina épuisée par les années, aussi muette qu’une tombe sur son passé et sur sa fuite. Quelqu’un, pourra-t-il déterrer les lourds secrets captifs de l’âme de la vieille danseuse ? Une vie aux mille mystères, tintée de noir et de blanc.


Je ne vous cache pas non plus que c’est un récit où il faut persévérer. Car son rythme est lent et les flash-backs fréquents nous oblige une certaine concentration pour afin de se remettre dans le contexte.


En conclusion,

Je vous souhaite de vous accrocher, car, comme on dit, le jeu en vaut la chandelle ! Certes, se sera peut-être dur de s’y mettre, mais si vous avez une facilité de compréhension en lecture, je vous le conseille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *