Conseils,  Ecriture

Chapitre 2 – Le moyen de se réfugier

Bonjour graines de livre,

Suite au premier chapitre de ces astuces et conseil d’écriture, je continue avec la première « raison » que je vous avais proposé : L’écriture en tant que refuge. Une sorte de jardin secret… Certains peuvent l’utiliser comme « journal intime », un moment à soi pour pouvoir parler de la pluie et du beau temps en toute tranquillité et sécurité. Car, pour beaucoup de gens (je pense) il est important d’être dans une sorte de bulle, en toute sérénité. Afin que personne ne vienne déranger la plume de certains individus. Bien sûr, il me semble primordial, de commencer à écrire pour soi-même avant de faire passer les autres. Vous trouverez cela peut être égoïste en premier lieu, mais en vérité l’écriture est quelques choses de très personnel. Le but étant presque de se détendre, de faire passer les pensées par un chemin différent de celui de la parole. C’est aux gouts de chacun de partager ses écrits.

Mais si l’on parle de la tanière de l’écrivain(e) qui est en vous… C’est plus la manière de s’éclipser, s’enfermer dans sa bulle dans une atmosphère calme et sereine. De se détendre et laisser couler les mots, tels de l’eau de source. L’écriture intuitive, ça vous dit quelque chose ? Eh bien le simple fait de passer du temps à écrire un moment de la journée, un rêve, etc… permet de nourrir l’esprit. Dans un contexte créatif et intuitif. Sans avoir besoin d’idées à couper le souffle ou fantasmagorique à faire germer dans votre tête. Juste cinq-dix minutes pour transmettre les émotions qui s’accumulent, sur ces fibres d’arbres (et bien sûr sur votre clavier). Le matin, le soir, à midi, à l’heure que vous souhaitez ou même de façon complétement intuitive. Ecrivez, de jour ou de nuit, prenez un petit moment pour vous détendre, bien que ce cela peut-être un sujet quelconque.

La fin de ce deuxième chapitre à sonner. J’espère que vous aurez compris dans les grandes lignes, que si vous aimez écrire, n’hésitez pas. Juste pour vous est déjà suffisant, vous verrez. Voilà qui est dit et sur ce, je vous laisse à vos plumes. Restez à l’affut la suite arrive… !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *