Hors-séries

Un brin de moi

Bonjour,

J’aimerais vous donner mon nom, cependant, il est éphémère. Comme mon aspect, j’évolue avec elle au fil du temps. Des contes de Grimm, aux aventures de Katniss, face aux lois de la robotique ou sous l’emprise d’un classique. Je partage sa vie, elle partage la mienne. Je sais plusieurs choses à son sujet, elle voyage et adore ça. J’ai vu des paysages et des cités aux multiples facettes, un peu comme elle… Elle se débrouille dans plusieurs domaines, je sais qu’elle est curieuse et elle en profite d’un maximum. Ô, je sais aussi qu’elle est motivée et ambitieuse, un véritable bélier, une flamme, et c’est certain qu’elle se sent parfois incomprise… Elle lit, beaucoup, principalement en automne, et parfois jusqu’à ce que le sommeil nous sépare et l’emporte quand elle baisse sa garde. Elle m’abandonne alors sur sa table de nuit. Elle écrit, pour elle, pour les gens qui partagent sa vie, et pour bien d’autres avec son blog. Photographie, regarde et non seulement voit, tout ce qui l’entoure. Elle vit à 100 %, néanmoins dans ce qui l’intéresse… Aucune chance de lui faire comprendre quelque chose si elle ne veut rien entendre… Elle est organisée, quoique souvent à courir après le temps, je peux vous jurer que bien que les secondes défilent dangereusement, elle ne se dépêchera guère plus, c’est comme ça, même avec de la volonté elle n’y pourrait rien. Elle essaie de saisir les opportunités ou de les crées qui pourront la faire grandir. Elle aime manger, bien manger, le cinéma, cependant les comédies françaises, c’est next, dormir, mais pas trop pour ne pas perdre le temps qui lui est si précieux.

Plutôt sociable, encore que, c’est le feeling qui la guide et elle a son côté sauvage et solitaire quand son esprit en a besoin. Peut-être peu entourée pour certains, mais si bien, que chaque moment mérite d’être dévoré. Elle est perchée, vraiment perchée quand on la connaît, on rit, on parle philosophie, on pleure, d’émotion. Elle aime décrypter les gens, en apprendre sur eux. Il y a beaucoup à découvrir, c’est certain et elle est loin de bien cerner tous ceux qui vivent dans ce monde. Elle ne comprend pas pourquoi on devrait avoir peur de sortir seule dans la rue, pourquoi la femme possède des places sociales différentes des hommes, pourquoi cette société accepte bon nombre d’idioties, pourquoi, c’est si difficile de faire confiance, pourquoi l’humain ne sait plus se parler, pourquoi on ne dit que nous sommes libres de nous exprimer alors que c’est royalement faux, pourquoi cette créature capable de mettre des mots sur ses pensées s’en sert pour être mauvais et pour juger et pourquoi tout le monde est obligé d’être aussi extrême. Elle m’a demandé de poser cette phrase ici qu’a prononcée Emma Watson sans trop savoir comment l’introduire, « Il est temps de considérer le genre comme un spectre et non plus comme deux idéaux opposés ». Quand on lui a demandé si les féministes étaient une secte, elle a compris qu’elle faisait partie de cette, soi-disant secte ! Et ça l’a fait enrager, car on se rend vraiment compte de ce qu’on doit inculquer à cette société. Elle se pose des questions existentielles, de celles qui feront soupirer les gens, à celles qui retourneront son âme dans le temps, dans l’espace et encore ailleurs. Elle souhaite par-dessus tout se faire entendre afin de toucher les gens là où ça fait mal et surtout à l’inverse, là où chacun peut prendre conscience de ce qu’il fait, de comment il fait, pour ne pas enfoncer ces humains, finalement formatés par les siècles. Il faut les prendre avec des pincettes, les aimés et leur donné tout l’amour qu’ils ne sont pas capables de recevoir. Elle croit vraiment que c’est en leur donnant du positif qu’ils pourront faire du positif, et non en leur crachant toute la misère du monde à la figure. Elle chérit son côté mystérieuse, réservé et dramatique. Pour ainsi dire que je ne vous en dirais pas trop, sinon, où se situe le piment de découvrir les gens ? En somme, je partage ses aventures et je vis avec ses émotions qui ne manque pas de se déverser. Sensible, même hypersensible, mais à la fois forgé à l’acier avec le récit de ses péripéties traversées au cours des années, non pas toujours roses, loin de là, mais elle le dit si bien, elle ne serait pas devenue la personne qu’elle est aujourd’hui, et sans se vanter elle en est fière ! Elle pourrait parler durant des heures et refaire le monde, mais l’heure n’est pas à la tasse de thé et aux macarons… Nous vous souhaitons alors, de vous trouver dans ce flot de personnalité et de ne jamais dénigrer l’être que vous êtes.

J’ai du écrire ce texte (qui devait être à la troisième personne) lors d’un travail de français, et j’ai pris beaucoup de plaisir à le faire, je me suis dit que je pouvait le partager, j’espère que vous pourrez en apprendre un peu plus sur moi.

P.S. : Je pense fort à ma prof de Français lors de mes deux années de secondaire, et si elle lit cela je tiens à la remercier énormément 😊 !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *